Magali Mougel

Après avoir été enseignante à l’Université de Strasbourg et rédactrice pour le Théâtre National de Strasbourg, Magali Mougel se consacre depuis 2014 à l’écriture pour le théâtre et accompagne régulièrement des jeunes écrivains et dramaturges à l’Institut littéraire de Bern (Suisse) ainsi qu’à l’ENSATT où elle a suivi sa formation entre 2008 et 2011.

Ses textes ont été mis en scène entre autres par Jean Pierre Baro, Johanny Bert, Anne Bisang, Delphine Crubézy, Philippe Delaigue, Michel Didym, Baptiste Guiton, Olivier Letellier ou Eloi Recoing.

Depuis 2011, parce qu’elle est persuadée que la place de l’écrivain.e/dramaturge est avant tout dans le théâtre, au coeur du processus de création, entouré.e pour écrire des équipes artistes, elle collabore avec nombreuses compagnies et théâtres, et elle se prête régulièrement à l’exercice de la commande d’écriture. Elle écrit entre autres, en 2015-2016, pour Johanny Bert (CDN de Montluçon- Festival Odyssées en Yvelines) Elle pas princesse Lui pas héros, pour Simon Delattre (RodeoThéâtre) Poudre Noire, pour Olivier Letellier (Théâtre du Phare) Je ne veux plus et pour Baptiste Guiton (Théâtre Exalté) Cœur d’acier.

Depuis 2015, elle ouvre de nouveaux champs de collaboration, d’abord en tant que collaboratrice artistique pour la Compagnie EXIT dirigée par la metteuse en scène Hélène Soulié ou d’expérimentation poétique et plastique avec le sculpteur de masque Etienne Champion et la metteuse en scène Catherine Javaloyès (Compagnie Talon Rouge) ou la chorégraphe Aurélie Gandit (Compagnie La brèche) et poursuit sa collaboration avec Baptiste Guiton sur les ondes de France Culture avec le projet.

En 2017/2018, elle est écrivaine associée aux Scènes du Jura et entame un compagnonnage avec Culture Commune – Scène nationale du Bassin minier du Pas-de-Calais.