Le padLOBA

Espace de création et de débat

Le padLOBA

La création artistique nécessite, entre autres, du temps pour prendre forme. Du temps pour chercher, pour rêver, du temps pour voir émerger « la chose artistique », explorer les pistes qui deviendront écriture de texte, de corps, d’espace, d’objet…
J’ai imaginé le padLOBA comme un lieu de résidence et de rencontres, où chaque artiste peut déployer sa recherche, et la confronter à d’autres. C’est dans cet esprit qu’ont été imaginées les ouvertures studio, les parcours de médiation et les disputes artistiques, véritables bulles de réflexion sur les processus de création.

À l’image de « l’artiste incrusté » développé par la Compagnie 29X27 (Nantes), le padLOBA accueillera dans sa saison une « compagnie incrustée » qui nous concocte un programme sur mesure pour la saison 2018/2019.

Depuis 2013, le padLOBA fait partie du réseau PJP49 (Partenaires Jeunes Public du Maine-et-Loire), et accueille en résidence de création les projets de création retenus par le réseau. Pour la saison 2018/2019, il s’agira de Et compagnie & L’Insomniaque Cie, pour leur projet Fly, Colton, Fly (création 2020).

Au cœur de la Ville d’Angers, le padLOBA œuvre à créer un lieu où la parole et la matière artistiques sont au cœur de l’accueil, et viennent nourrir le travail de chacun. Le public est invité à exercer sa curiosité, en découvrant des créations artistiques en cours.

Annabelle Sergent

Télécharger

En s’adressant aux acteurs culturels – artistes, programmateurs, institutionnels, publics curieux… – le padLOBA favorise le croisement des regards, des démarches et des parcours artistiques.

La septième saison du padLOBA s’articule autour de 5 axes :

Une carte blanche donnée à la Compagnie du Haut (Lorient) : La « compagnie incrustée »
Des accueils en résidence privilégiés et soutenus (ouverture studios, médiations…) : les résidences
Des temps de rencontres, d’échanges et de débats : les disputes artistiques
Différents parcours de médiation avec des publics scolaires : Les médiations publiques
Des mises à disposition de studios :
les MAD

COMPAGNIE INCRUSTÉE

Avec l’accord et la complicité de la Compagnie 29×27

Pour la saison 2018/2019, nous avons imaginé donner carte blanche à la Compagnie du Haut (Lorient) au sein du padLOBA. Cette carte blanche et cette présence au sein du padLOBA en tant que « compagnie incrustée » réside dans l’envie de partager avec de nouveaux publics (artistes, professionnels de la culture, amateurs…) les univers artistiques que côtoient ces artistes, tels que la danse, le théâtre, l’écriture, la musique…

La Compagnie du Haut

La Compagnie Du Haut est née de l’envie de dialogue et de partage entre une comédienne et une danseuse. La démarche de la compagnie s’appuie sur l’observation et la transformation. Son écriture repose sur des cadres de jeux ouverts, s’inscrivant dans l’instant présent. Aude et Astrid Le Jeune se sont construites sur deux perceptions distinctes. Cette différence de perception les amène sans cesse a? inviter l’autre au mouvement et inversement.

Les ateliers proposés

Ateliers gratuits, inscription obligatoire auprès de la Compagnie LOBA

(En cours de construction)

RÉSIDENCES DE CRÉATION

Cinq compagnies locales et nationales sont accueillies en résidence de création pour cette saison 2018-2019 :

 

Du 22 au 28 septembre 2018 et du 5 au 9 novembre 2018

Cie Osteorock (Angers – 49)

Le Bonheur | ciné-concert

Le Bonheur est un projet de ciné-concert proposé par le musicien compositeur Jean-Michel Noël, et porté par la Compagnie Osteorock, à destination d’un large public à partir de 8 ans. Il s’agit d’une création de musique originale autour du film « Le Bonheur » d’Alexandre Medvedkine, film russe muet de 1934.

 

Du 29 octobre au 2 novembre 2018 et du 28 janvier au 1er février 2019

Cie Mêtis & Hanoumat Cie (Angers – 49)

Terriens…! | danse, théâtre, musique

« Nous sommes Terriens…, ça veut dire quoi Terriens ? »
Cette question innocente que pourrait poser un enfant, nous nous la posons rarement. L’homme crée des modèles scientifiques, des méthodes de transmission du savoir, il régule, organise, impose… Mais il en oublie le vivant de la Terre, il en oublie ce qui fait d’elle une planète singulière, poétique, étonnante et fantaisiste. Porter un autre regard sur la Terre, mettre en lumière sa poésie et sa fantaisie, et se dire ensemble, le temps d’un spectacle, que nous sommes bien tous Terriens, avec les mots, le son, le mouvement dansé partagés.

 

 Du 10 au 15 Décembre 2018

Collectif Label Brut (Château-Gontier – 53)

À bout de bras le corps (titre provisoire) | théâtre d’images et d’objets

Après deux opus sur les peurs solitaires destinés successivement aux enfants de 3 à 7 ans (Mooooooooonstres ou la peur de l’endormissement) puis de 6 à 10 ans (à2pas2laporte ou la peur de ce qui nous attend), Label Brut est en chantier sur le troisième et dernier volet du triptyque, destiné aux pré-adolescents de 9 à 13 ans et consacré au vertige de l’identité.

Être exceptionnel – Être comme tout le monde – Ne pas être… Tu parles d’une pression ! Apparaître – Se fondre – Disparaître… Tu parles d’un choix !

De nouveau, un spectacle muet favorisant un rapport sans filtre aux images, à la sensation, au ressenti et aux sens multiples cachés au creux d’une image. Une voie ouverte à l’interprétation et l’appropriation personnelle des images.

 

Du 11 au 16 mars et du 4 au 11 mai 2019

Cie Rêve Mobile (Paris – 75)

La mort n’est que la mort si l’amour lui survit : Histoire d’Orphée | théâtre

Les sept chants qu’a écrit Jean-Pierre Siméon sont comme les étapes d’un cheminement intérieur. Nous suivons le parcours d’Orphée à travers les moments clés de son existence : la naissance de sa vocation de poète, les prodiges qu’il produit grâce à son don, la rencontre amoureuse avec Eurydice, la mort d’Eurydice et le deuil qu’elle engendre, la quête de sa bien-aimée dans les enfers, la seconde perte d’Eurydice dans les enfers, l’acceptation de la mort de sa bien-aimée et la propre mort d’Orphée.
Le mythe d’Orphée nous met face à une question fondamentale qui est celle de la perte de l’être aimé. Comment accepter la mort ? La perte ? La séparation ?
Le poème nous donne les clés de cet apprentissage, de cette lente acceptation du réel. Dans sa forme même, il célèbre la vie telle qu’elle est : mystérieuse, insaisissable, innommable…

 

Chaque compagnie accueillie propose des ouvertures studio. Les dates et horaires seront disponibles tout au long de la saison sur le site internet et le Facebook de la Compagnie LOBA.

LES DISPUTES ARTISTIQUES

Moment d’échanges ouverts à tous, de débats, de confrontations, la dispute artistique est le point d’orgue de la saison et a pour objet de remettre au centre les questions artistiques et de création. A l’invitation d’Annabelle Sergent, et sous la direction d’un modérateur, chaque dispute est l’occasion de formuler des questions artistiques et de création.

(En cours pour la saison 2018/2019)

Dispute Artistique #1

Le Tangram, Scène Nationale d’Évreux-Louviers (27)

mardi 20 février 2018

« La question de l’adaptation au travers de la figure du Petit Poucet »

En partenariat avec Le Tangram, Scène Nationale d’Évreux-Louviers
de 18h30 à 20h
au Kubb – Le Tangram, Scène Nationale d’Évreux-Louviers (27)

Invités : Matthieu Létuvé (Caliband Théâtre, spectacle Sur la route de Poucet) ; Simon Falguières (spectacle Petit Poucet) ; Annabelle Sergent (Compagnie LOBA, spectacle P.P. les p’tits cailloux)
Modératrice : Valérie Briffod (Co-directrice de La Maison du Conte, Chevilly-Larue – 94)

En écoute : la pastille sonore

Dispute Artistique #2

THV, Saint-Barthélemy-d’Anjou (49)

vendredi 25 mai 2018

« Les jeunes face aux images du monde : l’information, la fiction, le réel »

En partenariat avec le THV – Théâtre de l’Hôtel de Ville, Saint-Barthélemy-d’Anjou
Dispute spéciale adolescents (Collège de la Venaiserie, Saint-Barthélemy-d’Anjou)
de 15h à 17h

Invités : Annabelle Sergent (Compagnie LOBA, co-auteur du spectacle Waynak), Philippe Dossal (journaliste) et Élisa Perrigueur (journaliste, dessinatrice)
Modératrice : Jocelyne Colas Buzaré (professeur de français à la retraite)

En écoute : la pastille sonore

Dispute Artistique #3

CNDC Angers

jeudi 31 mai 2018

« Le rapport au corps, au toucher et au mouvement dans la danse »

En partenariat avec le CNDC Angers
Dispute spéciale enfants (scolaires)
de 9h30 à 11h45

Invités : Aude et Astrid Le Jeune (Compagnie du Haut) et Carole Bonneau (Compagnie Osteorock)
Modératrices : Maud Pierre Dit Lemarquand (Chargée de l’action culturelle et des relations publiques – THV)

En écoute : la pastille sonore

Les dates et horaires seront disponibles tout au long de la saison sur le site internet et le Facebook de la Compagnie LOBA.
Les disputes artistiques, enregistrées sous forme de pastilles sonores sont disponibles sur le Tumblr de la Compagnie LOBA.

MÉDIATIONS PUBLIQUES

Différents parcours de médiation, imaginés en lien avec des publics scolaires, rythment chaque année la saison du padLOBA :

Parcours avec les primaires :

(en cours)

Parcours avec les lycées :

(en cours)

LES MISES À DISPOSITION

La Compagnie LOBA ouvre les portes du pad aux compagnies qui en font la demande.
Celles-ci peuvent venir pour un travail de recherche, de création, ou de reprise de spectacle.

Pour toute demande de mise à disposition, appeler au 02 41 27 36 00 ou contact@padloba.org

Les studios

Studio du haut | Jauge maximum de 19 personnes
Dimensions : 8.50 m. d’ouverture | 9.80 m. de profondeur
Hauteur sous plafond : 3,23 m.

Studio du bas (mutualisé avec la compagnie nathalie béasse et le collectif BLAST) | Jauge maximum de 49 personnes
Dimensions : 4.80 m. d’ouverture | 7 m. de profondeur
Hauteur sous plafond : 2,90 m.

Partenaires :

Le THV de Saint-Barthélemy-d’Anjou
PJP49 – réseau de soutien à la création et à la diffusion
12 lieux du département de Maine-et-Loire se sont associés pour coopérer ensemble au service du spectacle vivant jeune public : THV – Saint-Barthélemy-d’Anjou / Villages en Scène – Pays du Layon / Théâtre des Dames – Les Ponts-de-Cé / Théâtre – Tiercé / Théâtre de Saumur – Saumur Agglomération / Théâtre Philippe Noiret – Doué-en-Anjou / Le Cargo – Segré / Espace Culturel Léopold Sédar Senghor – Le May-sur-Èvre / Saison jeune public de l’Entente-Vallée – Beaufort-en-Anjou / padLOBA – Angers / Le Quai – CDN Angers Pays de la Loire / Scènes de pays dans les Mauges – Scène conventionnée « Artistes en territoire », Beaupréau-en-Mauges (49)

 

Le padLOBA remercie ses soutiens :

 

     

 

>> Pour recevoir la newsletter du padLOBA, inscrivez-vous auprès de contact@padloba.org